Les sentiers Randocroquis

Connaissez-vous les sentiers Randocroquis ? J’ai eu le plaisir d’en tester un lors de mes vacances en Drôme, la Drôme des collines, à Saint-Donat-sur-l’Herbasse, le sentier du bois de Sizay. Celui-ci est principalement axé sur la forêt, les sous-bois car son circuit se déroule dans une belle forêt vallonnée.

Si vous voulez en savoir plus,  cliquez sur le lien, ici.

Tout au long du circuit vous trouverez des stations comprenant un banc, des explications, des conseils, des systèmes de cadrages. Le matériel à utiliser est proposé également, crayon, feutres, aquarelles. vous êtes libres de vos choix, si c’est votre premier essai de croquis sur site, suivez les conseils et utilisez les mêmes outils que sur les panneaux.

Le jour où j’ai testé ce sentier, il ne faisait pas beau, c’était en mai, le temps était plutôt frais, le ciel gris avec des risques de pluie, je ne me suis donc pas arrêtée à toutes les stations.

Voici un premier croquis fait au crayon graphite :

Sentier Randocroquis 1

Le second croquis est fait au stylo Rotring et au pinceau réservoir :

Sentier Randocroquis 2

Le troisième : rendez-vous au prochain article ;)

Split

Split

Split

En attendant une nouvelle série peinture, voici la suite des croquis réalisés sur le vif ou sur site, ou si vous préférez, sur le motif, à Split, en Croatie durant mes vacances d’octobre 2013. Cette fois il s’agit d’un croquis plus important, il  représente un coin de la ville, près du Péristyle, non loin du marché vert, le fameux marché aux légumes et aux fruits. Ce jour là j’ai pu m’installer à la terrasse d’un établissement situé près du coeur du Péristyle, il devait être environ 9h, l’heure du petit espresso du matin. Il n’y avait pas trop de gens autour de moi ce qui m’a permis de faire un croquis plus complet que ceux que j’avais fait précédemment.

Crayon graphite sur carnet de croquis Moleskine.

Split

Split

Mon carnet Moleskine 1 – My Moleskine sketchbook 1

Moleskine 01

Chose promise, chose due ! Je vous l’avais promis, cette fois je vous ouvre la porte de mon carnet de croquis. Les premiers croquis que j’ai réalisés dans ce superbe carnet, celui que je n’osais gâcher par des croquis ratés :D ont été réalisés en mai 2013, j’ai enfin franchi le pas et surmonté le syndrome du joli carnet ;) Les premiers croquis ont été réalisés sur le motif, durant mes vacances dans le Cantal, en France.

Croquis 1 : une vue depuis le gîte sur les alentours, au crayon graphite aquarellable et au pinceau réservoir

Croquis 2 : vue de la terrasse devant le gîte, au stylo Rotring Art Pen et au pinceau réservoir

Pour les personnes qui ne connaissent pas certains des outils cités, je vous ai mis quelques photos pour les illustrer :

Photo 1 : un crayon graphite aquarellable, tout comme les crayons de couleurs aquarellables, facile à utiliser et permet quelques effets graphiques, il suffit de dessiner et pour marquer les nuances dans les ombres, par exemple, passer avec un pinceau réservoir, ce qui donne un effet de lavis.

Photo 2 : un pinceau réservoir, très pratique pour les croquis en extérieur, s’utilise comme un pinceau normal, le réservoir est rempli d’eau il ne faut donc plus apporter avec soi un gobelet, je l’utilise autant pour les crayons aquarellables, pour l’aquarelle que pour les stylos ou feutres. Certains le remplissent d’encre colorées, comme par exemple de l’encre de Chine noire pour marquer des zones très sombres.

Photo 3 : un stylo Rotring ArtPen, j’aime beaucoup sa plume souple mais malheureusement il coule lorsque la cartouche est presque vide, résultat on a les bouts des doigts colorés ! :)

I promised you , this time I open up the door of my sketchbook . The first sketch I made ​​in this superb book was made in May 2013. The book first sketches were made ​​on site , during my vacation in the Cantal , France. Sketch 1: a view from the cottage area , watersoluble graphite pencil and waterbrush. Sketch 2: view from the terrace in front of the house, pen Rotring ArtPen and waterbrush.
For people who do not know some of the tools mentioned , I put some pictures to illustrate :  Photo 1: a watersoluble graphite pencil , like watercolor pencils , easy to use and provides some graphical effects , you just have to simply draw and then work the shadows, for example, go with a waterbrush.  Photo 2: a waterbrush , very convenient for outdoor sketching , is used as a normal brush , the tank is filled with water, no cup needed anymore, I use it for both watercolor pencils, pens or markers.  Photo 3: Rotring Artpen , I love its soft feather but unfortunately it flows when the cartridge is nearly empty , the result is a colorful finger tips ! :)
 
Moleskine 01

Croquis 1 et 2

Suite à la demande d’une charmante lectrice (elle se reconnaitra ;) ), voici une photo plus grande du croquis 2, vue depuis la terrasse du gîte. Vous remarquerez la différence de couleur du papier, la première photo est faite par un appareil photo, j’ai scanné mon dessin pour la seconde, ci-dessous, la teinte du papier est nettement plus proche de la réalité, cependant les couleurs de l’encre est plus proche sur la première photo, ci dessus. C’est l’un ou c’est l’autre mais pas les deux ensembles ! :D

img055B

Derwent Graphite Aquarellable

Photo 1 : crayon graphite aquarellable

Pinceau réservoir

Photo 2 : Pinceau réservoir

Stylo Rotring Art Pen

Photo 3 : Stylo Rotring ArtPen

Petites têtes en mouvement

Pour m’entraîner à dessiner des portraits vus à la télévision, cette fois j’en ai  fait une petite série d’après photo, mais en mouvement, à chaque tête une autre pose.  Ils sont faits au crayon graphite sur carnet de croquis.  Les modèles proviennent d’un module de mes cours de dessin en ligne, sur Signus, cela faisait partie d’un module, sur le corps humain, « encore des os », dans lequel on nous parle de la limite des mouvements de notre corps, par exemple :

La tête peut tourner à droite ou à gauche jusqu’à 90 ° de chaque côté.  Il est également possible de baisser la tête ou de la relever.   Le menton entre alors en contact avec la poitrine. En extension, au contraire, la face peut presque regarder au plafond. On voit alors,  chez les hommes, le volume de la pomme d’Adam ressortir fortement. Etc, etc, etc … La suite sur Signus !   :D

Têtes en mouvement

Femme nue genre Prud’hon

Femme nue, de dos, façon Prud’hon, un grand maître du dessin académique.  Les dessins que je vous montre aujourd’hui datent de 2009 – 2010,  j’ai décidé de ressortir de mes cartons mes premiers essais de nus. Depuis lors j’ai suivi quelques cours de modèles vivants qui m’ont permis de m’améliorer, ou du moins, je l’espère ! :)  Voici le dernier dessin réalisé en 2010,au fusain et et à la craie blanche sur carton de récupération, dimensions 90 x 65 cm.

Nu d'après Prud'hon Signus

Avant celui-là j’avais fait d’autres essais, voici le premier essai, que j’avais présenté à ma tutrice sur le site de dessin en ligne, Signus., à la sanguine sur papier pastel.

Voici la correction apportée par elle et qui a été commentée par un audio sur le site :

Après cela j’avais encore tenté un essai au crayon graphite cette fois sur papier dessin à gros grain :

Nu d'après Prud'hon 1 Signus

Dans le titre de l’article, j’ai indiqué Femme nue  « genre » Prud’hon, parce que l’origine du dessin qui m’a servi de modèle n’est pas certifié comme étant fait par cet artiste mais il s’inspire de la technique de Prud’hon.

Qui est donc Prud’hon ? Il s’agit de Pierre-Paul Prud’hon, né à Cluny, en 1758, décédé à Paris, en 1823,  peintre et dessinateur français, connu principalement pour ses portraits et ses peintures allégoriques.

Voici quelques oeuvres réalisées par Pierre-Paul Prud’hon :

Prud'hon 23

Prud'hon 11Il y a deux ans, durant mes vacances en France, j’ai eu la chance de pouvoir visiter un musée qui présentaient des dessins et des peintures de Prud’hon, les voir en réel, quel régal !

Ma cabane au Canada

Ces maisonnettes ou cabanes sont nées de mon imagination, oui, je sais, un peu simpliste mais je m’y suis amusée. Je trouve que c’est le plus important à ce jour. C’est en visitant des sites de croquis que l’envie m’est venue d’utiliser un nouvel outil de dessin. Ces croquis ou dessins ont été réalisés en en testant de nouveaux feutres. Il fait trop froid dehors pour faire des croquis en extérieur,  j’avais envie de travailler autre chose que les objets qui m’entourent, j’ai donc laissé fonctionner mon imagination.   :)   L’objectif n’étant pas de faire un super croquis mais de m’entraîner avec ce nouvel outil, des PITT artist pen de Faber-Castell, que je  trouve très agréables à l’utilisation. J’ai donc pris mon carnet de croquis et je me suis lancée.  Il existe une gamme très variée dans différentes tonalités, je me suis contentée des teintes noires et grises. Cependant, comme j’ai la main un peu lourde, entendez par là que j’appuie un peu trop sur la pointe du crayon quand je dessine au crayon, j’étais un peu perplexe quant à l’utilisation des feutres. Cela s’est bien passé, juste une difficulté à surmonter, c’est l’utilisation des différentes tonalités, avec un crayon, cela se passe très naturellement, avec les feutres, pas toujours facile de choisir la bonne tonalité quand il s’agit de faire un dégradé de gris !

Vous verrez plus tard d’autres croquis réalisés avec des feutres.

Maison au Canada

Maison et chat