L’année 2012 de mon blog en chiffres

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de mon blog.

En voici un extrait :

4.329 films ont été soumis au festival de Cannes cette année. Ce blog a été vu 28 000 fois en 2012. Si chaque vue était un film, ce blog pourrait supporter 6 festivals.

En 2012 il y a eu 61 nouveaux articles, portant le total d’archive du blog à 83. Les visiteurs venaient de 94 pays différents, en tête, la France, la Belgique et le Canada.

Le jour le plus actif de l’année a été le 17 janvier avec 196 vues, l’article le plus populaire ce jour-là fut « Faucon 2 ».

Voilà qui m’encourage un peu à continuer ce blog et à partager avec vous mon apprentissage du dessin et de la peinture, un long chemin semé d’embûches, mais tellement enrichissant !

Merci à tous ceux et celles qui me suivent, me lisent et m’encouragent !

Je vous souhaite mes meilleurs vœux pour l’année 2013, qu’elle soit riche en découvertes artistiques et une bonne santé également, sans cela nous ne pourrions continuer notre aventure !

Croque dessin

Portrait à l’huile : étape 8

Serait-ce la dernière étape ?  Cette fois j’ai corrigé le nez et raccourci l’oreille, retravaillé les cheveux, la barbichette.  Non, je ne vous dirai pas tout, à vous de découvrir les changements.  Quand on apprend à peindre, on fait des essais, parfois cela fonctionne, parfois pas.  Après toutes ces heures passées à peindre ce vieux chinois centenaire, j’ai du mal à m’arrêter, je m’y suis attachée, j’ai passé tant de temps à le regarder, l’observer, le critiquer, le comparer, l’estimer … Que vais je devenir maintenant ?  Pourtant il va falloir que je passe à un autre projet, une nature morte par exemple …  Je ne vous en dirai pas plus. Finalement, je me demande si un petit glacis sur l’arrière-plan … Peut être aussi améliorer ce nez, cela devrait être possible, vais je le faire ? L’avenir vous le dira !

À bientôt !

Etape 8

Je remarque que les couleurs de la photo sont plus claires que celles de la peinture, cela se remarque très fort au niveau des cheveux et de la barbichette qui sont en réalité moins lumineux et un peu plus gris.

Portrait à l’huile : étape 7

L’étape 7, mais pas encore la dernière, je le crains.  Comme vous l’aurez probablement remarqué, l’arrière-plan a été retravaillé afin qu’il soit plus sombre et ainsi faire ressortir le portrait.  Quelques corrections au niveau des cheveux et une tentative pour marquer d’autres rides, pas très concluant. Pas facile à faire surtout sur un si petit format, qui, je vous le rappelle est de 22 x 16 cm.  J’ai également peint la veste d’un bleu plus sombre.  L’ensemble du tableau a l’air de s’améliorer, je crois que le prochaine étape sera la dernière mais il me faut d’abord corriger ce nez … Un bel objectif ! 🙂

20121219-123259.jpg

Portrait à l’huile : étape 6

Voici mon premier article écrit avec ipad, l’écran de mon portable a rendu l’âme. J’ai passé commande auprès du père Noël, j’espère qu’il m’apportera un nouvel écran. 😉  J’arrive tout doucement vers la fin de mon portrait, je pense que pour la fin de l’année il sera terminé. Il va falloir que je me dépêche.  Voici ce qui a été fait durant cette étape :  les cheveux et la barbe : une fois l’empâtement sec, à l’aide du bout du manche de mon pinceau, j’ai griffé la barbe et une partie des cheveux, cette technique s’appelle le scraffitto.  J’ai également travaillé les sourcils, les yeux, j’ai essayé de marquer les rides et les ombres dans les cheveux et la barbe ainsi que le creux de la joue qui, sur la photo est très marqué et foncé. L’ensemble du visage, les sourcils, l’oreille, le nez ont été modifiés.  La veste a cette fois une teinte plus foncée.  Il me reste à peaufiner tout cela… Inutile de vous dire que la teinte de la peau ne me plaît pas.

20121216-092744.jpg

Portrait à l’huile : étape 5

Me voici à l’étape 5, ces étapes ne suivent aucune méthode, elles correspondent simplement à une pause, je me suis arrêtée à un certaine stade et je reprends ma peinture une semaine plus tard.  Il n’y a pas grand chose à dire sur cette étape. C’est  celle où j’ai effectué des empâtements pour les cheveux et la barbe. Ici aussi il y a une forte démarcation entre la limite de la chevelure et l’arrière-plan, c’est du au fait que le blanc ne se manipule pas aussi facilement qu’une autre couleur, j’ai donc laissé les choses en leur état.  Vous verrez dans les étapes suivantes que cela s’arrangera sans trop de difficulté, de plus il y a encore du travail …

J’ai également continué à peindre le visage, la teinte de la peau ne me convient pas du tout,  je crois qu’il y a trop de blanc dans mon mélange. Je ne peux pas suivre à la lettre  les indications données par Joseph Sheppard dans son livre « Peindre comme les grands maîtres » car la teinte de la peau de mon personnage n’est pas la même que celui du modèle repris dans ce livre.

Une fine couche de bleu outremer foncé a été posée sur la veste, les oreilles ont été peintes également ainsi que les zones d’ombre qui les entourent.

Voici donc le résultat de cette étape :

Etape 5 Empâtement barbe et cheveux, visage

Le petit portrait a l’air de surgir de nulle part.  🙂

Portrait à l’huile : étape 4

Cette fois je ne peux plus reculer, il faut que j’aborde les cheveux et la barbe. Voilà qui est fait, très rapidement, avec un mélange de blanc de titane et de noir d’ivoire afin d’obtenir un gris très clair, vraiment très clair. 😉 C’est la première fois que je peins des cheveux, c’est très amusant de le faire ainsi.  J’ai donc entrepris de placer cette couleur sur la zone des cheveux ainsi que sur la barbe. Cela s’est fait assez rapidement et sans hésitation, je verrai bien ce que cela donnera plus tard.  J’ai également retravaillé les zones plus sombres, notamment les narines, les yeux, le haut de la veste.  Dans la foulée, j’ai mis un peu de teinte claire sur les zones que je devais éclaircir, tout cela sans comprendre ce que je fais ! 😦   Tout cela est très nouveau pour moi et je ne sais où cela va me mener, j’évite de trop me poser de questions et je continue avec passion.

Je m’y attache de plus en plus à ce vieux chinois, je le trouve de plus en plus sympathique et intéressant et je suis impatiente de continuer, car à ce stade rien n’est fait, rien n’est gagné mais rien n’est perdu non plus, quel plaisir d’apprendre à peindre !

Etape 4 zones claire et ombre visage barbe