William Bouguereau

William Bouguereau ou Adolphe William Bouguereau (1825 – 1905), originaire de La Rochelle, peintre français de style académique, un peintre que j’admire beaucoup !  Son style est très académique et à contre-courant pour ce siècle qui fut celui du modernisme. Sa technique est celle du glacis, il aimait fondre et lisser la matière pour obtenir une texture lisse et minutieuse (moi aussi j’aime ça ).  On le considérait à l’époque comme le peintre de la femme et son nom était associé au genre de nu académique. Il fut souvent critiqué et l’objet de moqueries des peintres de l’époque comme Degas, Cézanne et autres impressionnistes.  Il peignit également des scènes pittoresques, bucoliques et champêtres et se tourna en fin de vie  vers la peinture religieuse.  Le dessin était très important pour lui, cela se remarque d’ailleurs dans ses peintures car nous le savons, pas de belle peinture sans un beau dessin.  On ne retrouve pas  beaucoup de ses tableaux en France puisque hors mode, ce sont les américains de l’époque qui l’appréciaient à sa juste valeur, de ce fait  la majorité de ses oeuvres se trouvent en Amérique.  (Source : Wikipédia)

Je n’en avais jamais entendu parler et j’ai découvert ses oeuvres tout à fait par hasard en faisant une recherche sur google en 2010.
J’admire beaucoup la sensibilité ainsi que le réalisme de ses portraits.

La peinture que je préfère est celle-ci : Biblis (1884)

20130101-212548.jpg

J’ai été subjuguée par la blancheur de la peau, la beauté de cette femme ainsi que les reflets dans l’eau.

Afin de m’en imprégner j’en avais fait un croquis rapide à la craie blanche sur papier teinté noir :

Biblis craie
Quelques minutes pour réaliser ce croquis, l’objectif étant d’aller à la découverte de ce magnifique corps de femme, de la blancheur de sa peau et non d’en faire un dessin « léché ».
Par la suite j’ai réalisé un autre essai, en hachures :

Biblis de Bouguereau

Finalement j’ai réalisé ce dessin au crayon graphite :

Nu d'après Bouguereau

Je me souviens avoir eu bien des difficultés à dessiner ce visage sous cet angle, ainsi que pour les mains et les pieds. C’était il y a 2 ans.

Pour compléter ce petit article, voici quelques tableaux de Bouguereau :
20130101-213040.jpg

20130101-212126.jpg

Pour voir les oeuvres complètes de William Bouguereau, cliquez sur ce lien : http://www.bouguereau.org/

Publicités

6 réflexions au sujet de « William Bouguereau »

  1. Les peintres comme Degas, Cézanne etc.. n’auraient pas dû se moquer de W. Bouguereau. En effet, lui au moins avait la sagesse d’utiliser la technique des anciens ou tout au moins de mieux si connaître en technique de la peinture (heureusement, certains impressionnistes s’y connaissaient un peu aussi) . Ces noirs ne sont pas craquelés comme ceux de Cézanne et ses couleurs sont aussi lumineuses qu’aux premiers jours.

    Merci pour ce partage CroqueDessin 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s