Les ateliers Collier-Cherton

Cette fois mon objectif est de vous faire découvrir le site de deux artistes de notre époque : Jean-Marc Collier (fresques murales, trompe l’oeil) et Bernadette Cherton (sculpture) :  http://www.jmc-peinturemurale.com/.  « Les ateliers de création Collier-Cherton naissent en 1985 de la rencontre de deux artistes, Jean-Marc Collier et Bernadette Cherton . Elle est styliste et lui architecte.  Leurs réalisations sont multiples et variées , architecture et décoration , graphisme et stylisme, sculptures en polyester , mosaïques , aménagements de jardins, fontaines de jardin, ils touchent à toutes sortes de disciplines, de techniques et de matériaux. La peinture est l’expression privilégiée de Jean-Marc et la sculpture est l’expression privilégiée de Bernadette.

Bon voyage dans leur univers…… »

Cliquez sur le lien : http://www.jmc-peinturemurale.com/, faites-vous plaisir et allez admirer leur travail.

JM Collier 1
Saint-Job, quartier de mon enfance ! Cette peinture m’interpelle, car j’ai vécu dans ce quartier et j’en ai des souvenirs …

Quel ne fut pas mon étonnement de voir sur ce site un tableau de Saint-Job qui est à la fois réaliste et imaginaire.

Voici une autre fresque murale, un trompe l’oeil, on a réellement l’impression d’être au milieu de la nature :

Collier 2

Personnellement je me suis régalée à parcourir leur galerie…

Merci à JM Collier de m’avoir permise de parler de son site et de m’avoir autorisée à mettre des photos de son travail sur mon blog.

Plume et feutre

C’est toujours un plaisir intense que d’utiliser la plume, de la tremper dans son pot à encre et de la faire crisser sur le papier Bristol. Les dessins ci-dessous ont été faits en 2010, ils font partie de mon histoire et de mon apprentissage du dessin …  L’arbre bizarre, fait d’après nature, confortablement installée dans un jardin quelque part en France, dans le Loiret,  a été réalisé au feutre. Ce qui le rend bizarre c’est que tout une partie ou presque de l’arbre n’avait pas de feuilles contrairement à quelques branches. Je me suis arrêtée au tronc de cet arbre, je n’ai pas été plus loin, les vacances se terminaient et je n’avais pas pris le temps de terminer ce dessin.

Arbre bizarre feutre

Le dessin suivant a été fait d’imagination, à la plume et à l’encre de Chine.  Le but était de construire une forme pyramidale, c’était le sujet d’un des DAF ou Dessin A Faire de Signus, cours de dessin en ligne. Ce module faisait partie de la série sur l’étude de la perspective.

DAF-082-1 C

Pour terminer un croquis fait rapidement à la plume, sur le thème de l’eau, au feutre, d’imagination, comme le précédent.

Il s’agit également d’un DAF dans le cadre des cours en ligne,  Signus.

L'eau - mine de plomb

Premiers essais peinture de 2009

En 2009 je m’étais inscrite à un atelier de peinture où l’on enseignait la peinture à l’huile contemporaine ou autrement dit, comment peindre à l’huile en 2009 … Avant de m’y inscrire, j’avais préalablement participé à un stage, en juillet 2009. En voici quelques exercices, mes premiers coups de pinceau …

Petite tentative d’approche de la couleur :

Comme vous l’avez sans doute remarqué, nous travaillons sur de la toile que nous fixons à l’aide de tape sur une planche, celle-ci étant placée sur la chevalet. La raison du choix de la toile et non d’un chassis entoilé ou d’un carton entoilé c’est tout simplement son prix, j’ai acheté des fins de rouleaux de toile. C’est l’idéal lorsque l’on débute.

Ensuite nous avons travaillé les volumes, un cône pour commencer et ensuite une sphère :

Le début laborieux de la sphère :

La sphère terminée :

Nous avons également travaillé les ombres et les lumières de façon très originale, en deux couleurs seulement, la chaussure était posée devant nous, sur une table, personnellement je devais peindre dans les tons rouges les ombres et la lumière en bleu, tout cela sur un fond jaune !
Ce qui nous donne un tableau très flashy ! 🙂

Par la suite, ces deux peintures : celle du dessus est en réalité une pochade, sorte de croquis du peintre, faite assez librement et rapidement, celle du dessous est un travail abstrait, au départ de notre pochade nous avons choisi à l’aide d’un petit viseur (trou percé dans un carton) de 1 cm x 1 cm, un zone colorée, celle-ci devait être représentée environ 20 à 25 fois plus grande.

En fin de stages nous avons réalisé un croquis d’après nature afin de le peindre.

Voici mon modèle :

Peintures de 2009

Je n’ai malheureusement pas pu retrouver mes croquis fait d’après nature.

Mais j’ai fait une photo après la première couche de peinture :

La peinture terminée dont les dimensions sont approximativement de 60 x 80 cm :

Rien de bien spectaculaire, de bons souvenirs et quelques idées d’exercices à partager avec vous ! 🙂

La perspective

La perspective, le cheval de bataille de beaucoup d’artistes amateurs et même professionnels. Certains en sont même allergiques et finissent par abandonner le dessin, ce qui est vraiment dommage. Il y a bien des manières pour aborder le sujet, j’ai remarqué que beaucoup aimaient le compliquer, d’autres essaient de le simplifier. J’ai personnellement lu plusieurs livres sur la perspective, ils  m’ont donné des migraines. 😉  Je vous propose donc de partager avec vous une vidéo réalisée pour le cours de dessin en ligne Signus et qui tente de démystifier ce sujet douloureux pour certains.  🙂

Voici quelques DAF que j’ai réalisé à le suite de ces cours en ligne :  (DAF = Dessin A Faire). Vous remarquerez qu’il suffit d’un mm pour donner une impression d’erreur …  😉



DAF-55-Essai-1 DAF-55-Essai-2

Vietnam

Tout en regardant un documentaire à la télévision sur le Vietnam, j’ai réalisé ces petites vignettes. Les vignettes sont une bonne méthode pour faire les premières études avant une peinture, il s’agit de croquer très librement ce que l’on pense peindre dans des dimensions très petites, environs 8 cm x 10 cm. L’objectif étant plus d’étudier les ombres et la lumière, la composition que le dessin en lui-même.

Vietnam

Les croquis ont été faits au stylo Rotring et au feutre pinceau sur carnet de croquis.

Caricature

C’était il y a un an ou peut être deux, lors du départ en pension d’une collègue, on m’avait demandé de faire un portrait, plutôt une caricature la représentant, il ne fallait pas en faire une trop grande déformation, de préférence quelque chose de gentil. Alors là ! La tuile ! Je ne sais même pas comment procéder pour faire une caricature et si en plus il fallait rester gentille … 🙂  Malgré ces difficultés, je me suis lancée dans cette découverte d’une nouvelle façon de dessiner, en voici le résultat, cette caricature ne lui ressemble pas, mais je trouve ce dessin très amusant alors je vous le montre.

Jeanine B
Caricature réalisée au crayon sépia sur papier pastel.

Si quelqu’un parmi vous  pourrait me conseiller soit un livre soit un site qui me permettrait de développer cette technique, merci de me le communiquer dans un commentaire, j’ai trouvé cette expérience vraiment amusante et j’aimerais continuer à en faire, il faut cependant que l’on puisse reconnaître le modèle, ce qui n’est pas le cas ici.

Je remarque une fois de plus qu’apprendre à dessiner nous ouvre de nouvelles portes, des nouveaux domaines non encore explorés…

Tête d’aigle

Après avoir dessiné une tête de tigre, voici une tête d’aigle ! Pas aux pastels cette fois mais aux feutres Pitt Artist Pen de Faber Castell. Je trouve ces feutres très agréables à utiliser. Encore une agréable découverte.  Il s’agit d’un croquis rapide, une sorte d’étude ou d’expérience.  Je vais vous dire un secret : j’ai gardé la photo de l’aigle pour un dessin ou une peinture à faire plus tard.  🙂   C’est aussi ma façon d’aborder une peinture, j’en fais quelques croquis afin de bien me rendre compte des difficultés et d’essayer par avance d’y trouver une solution. Evidemment les problèmes rencontrés avec les feutres ne seront pas les mêmes que ceux que je pourrais avoir à la peinture, cependant cela permet de se préparer. Le dessin notamment sera certainement mieux réussi étant donné que j’en aurai déjà fait quelques études.  Les petites études sont un moyen judicieux avant d’aborder une peinture …

Aigle noir

J’aurais pu mettre comme titre : l’aigle noir. 🙂

Ooops ! D’après les commentaires que j’ai reçus, il s’agirait d’un vautour ! ^:^  Personnellement je ne connais pas la différence, j’ai reçu une photo et je croyais de bonne foi qu’il s’agissait d’un aigle. 😀

« Ben quoi, tout le monde peut se tromper »  a dit le hérisson en descendant d’une brosse à habits !  😉

Aigle ou vautour, voici donc la photo qui m’a servi de modèle ainsi que celle du vautour.  🙂

L’aigle pas noir :

bald eagl e2

Le vautour presque noir :

vautour