Pinson à l’huile

Revoici un pinson, peint à l’huile d’après une photo trouvée sur le site PMP, j’en parle dans un précédent article, il s’agit du même sujet, de la même photo, artcile que vous trouverez ici : Pinson à l’huile – Chaffinch in oil painting.

J’ai fait celui-ci en essayant également de suivre la méthode d’Alexei Antonov.  Je vous en ai parlé dans un précédent article : Un pot à l’huile. Dans cet article vous trouverez des liens intéressants concernant ce peintre russe, sa technique et des ebook gratuits.  C’est en anglais mais avec notre ami « google traduction » vous pourrez tout comprendre.

Chaque étape est illustré par une photo dans la mosaïque que j’ai mise en ligne en bas de cet article. Je n’ai pas suivi à la lettre sa méthode des 7 couches, il manque notamment celle de la couche  neutre (Dead layer), dont je ne comprends pas l’utilité, je me suis adaptée suivant mes possibilités. A chaque peintre sa propre façon de travailler, n’est ce pas ?  😉

Il y a encore beaucoup de progrès à faire mais par rapport à mon premier oiseau à l’huile, il y a progrès, j’aimerais améliorer la texture des plumes, affiner la peinture, être plus précise dans mes coups de pinceau, dans le choix des couleurs, etc … Tout un programme ! 😉

Durant ces derniers mois j’ai travaillé la peinture selon différentes techniques ou médiums : les pastels, l’aquarelle et l’huile. Entre les trois, mon coeur balance,  je ne pourrais pas vous dire quelle est celle que je préfère. Chaque médium a ses avantages et ses inconvénients, ses difficultés, elles sont toutes intéressantes, elles ont toutes beaucoup d’intérêts pour moi. Je me rends compte suite à mes différents essais que travailler l’une m’aide pour l’une. Dans les trois cas, il est important de se poser des questions avant de commencer, de faire un croquis au crayon ou aux feutres, peu importe, de bien placer les ombres et les lumières, d’analyser les textures. La manière de travailler les textures diffère d’une technique à l’autre, c’est le plus difficile me semble-t-il.  Peu importe la technique, ce qui compte c’est de se faire plaisir, peu importe les difficultés rencontrées, ce qui compte c’est le chemin parcouru durant l’apprentissage. Que de plaisir d’avoir faits ces essais, que des moments bonheur que j’aime partager avec vous.

Et mes croquis me direz-vous, tous ces croquis que je réalise sur le motif ? A quoi me servent-ils ? A travailler le lâcher-prise, à prendre distance par rapport à la peinture qui est exigeante, à l’améliorer, à me faire plaisir, tout simplement ! 🙂

En attendant mes prochaines découvertes, voici la photo du pinson à l’huile, sur carton de récupération, recouvert de plusieurs couches de Gesso, comme mes essais précédents : Un pot à l’huile et une pomme verte.

Pinson (1) Pinson (2) Pinson (3) Pinson (4) Pinson (5) Pinson (6) Pinson (7) Pinson (8) Pinson (9)

Pinson Original

Publicités

16 réflexions au sujet de « Pinson à l’huile »

  1. croquedessin dit :
    1 décembre 2013 à 17 h 49 min

    Non mais ça va pas non ? J’en ai déjà assez fait comme ça ! 😀 J’en recommence un autre. 😉 C’est ce qu’il y a de bien chez toi tu râle d’abord et tu le fait un peu plus tard .
    les rémiges et les tectrices faut les faire très nettes c’est elles qui donnent une allure élancée à ton oiseau , tu as bien avancée continue c’est la bonne voie .@+

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s