Modèle vivant 54

La série des modèles vivants approche à sa fin, voici l’avant dernier. Je n’ai pas réussi à m’inscrire au cours de croquis à l’école des Beaux Arts de Dole, la file qui s’étendait devant moi était déjà trop longue, il n’y a qu’une vingtaine de place, déception !  😦   Du coup il a fallu choisir un autre cours, mon choix s’est porté sur le cours « techniques artistiques », me voilà partie à la découverte de différents techniques…  A suivre …

Deux poses réalisées chacune en 15 minutes maximum, au crayon graphite sur carnet de croquis à spirales :

modele-vivant-151015-h

Frontière tragique, l’un des pétales éclectiques

Cette fois il ne s’agit pas de peinture ni de croquis mais de littérature, un blog à visiter :

jean-louis.riguet-librebonimenteur

Extraits de Pétales éclectiques

.

Frontière tragique

.

1.-

.

Deux pays séparés d’un coup de crayon involontaire

Parfois cruel comme un méchant coup de serpe

Pour une frontière fantaisiste improvisée

.

Enjeu convoité pour des guerres abominables

Césure élastique ou rigide dans un couperet néfaste

Tempétueuse révoltée au gré du vindicatif téméraire

.

2.-

.

Naissance aléatoire pour un avenir incertain

Richesse et luxuriance antithèse de misère et pauvreté

Égoïsme doré cigare aux lèvres

Disette criante au squelette visible

.

Lapins parqués dans un clapier à ciel ouvert

Les hommes reclus sans chaînes visibles assoiffés de liberté

Rêvent leurs éclipses pour s’évaporer dans les limbes

.

Le verni s’arc-boute fièrement sur ses privilèges dorés

Le mat enrage à en crever d’en profiter sans excès

Inexorable conflit meurtrier de sans-le-sou sans espoir

Injustice pétante comme une étincelle poussant au désespoir

Jusqu’à l’exode tragique et mortel des soldats de l’impossible

.

View original post 203 mots de plus