Nuit des copistes, c’est fini !

Me voici de retour de la nuit des copistes au musée des beaux-arts de Dole. Quelle belle expérience, de belles rencontres, des échanges intéressants, notamment avec un restaurateur qui m’a expliqué que le tableau que je copiais n’avait jamais été restauré et de ce fait, les couleurs ne sont pas celles d’origine. Il faut savoir qu’un tableau peint à l’huile est vernis, celui-ci avait déjà près de 215 ans, le vernis en vieillissant jaunit et altère les couleurs. C’est pourquoi la couleur du fond n’est pas vert à l’origine comme on pourrait le croire en regardant le portrait de Jean-Baptiste Prieur, il devait y avoir du bleu (bleu + jaune = vert).

Je suis arrivé vers 16h40, le temps de m’installer, de faire un tour pour voir ce que les autres ont choisi, d’échanger un peu de ci, de là et me voici tremblante devant mon chevalet, quel trac ! Il va bien falloir m’y mettre. J’ai commencé à préparer mes peintures, quelques mélanges, ensuite je me lance dans une ébauche à l’huile très diluée et me voici à essayer de copier ce magnifique portrait …

J’ai bien démarré mais petit à petit avec la fatigue, plus de 5 h 30 debout  devant le chevalet ou auprès d’autres peintres, les questions et les remarques des uns et des autres, ma concentration s’est dissipée ….

Ma conclusion  : si c’était à refaire, je n’hésiterai pas à m’y inscrire.

Un journaliste s’était approché de moi et m’avait posé quelques questions concernant ma participation à cette nuit des artistes, ce que cela m’apporte, ce que je pense de cette initiative, mon ressenti. Il a également fait une photo de moi faisant semblant de peindre.  😀  Je suis curieuse de lire son article  ….

Les participants étaient de tout niveau, il y avait des amateurs comme moi ainsi que des professionnels, certains ont choisi des tableaux très difficiles avant une multitude de personnages, je me souviens d’une double étude de tête de vieillards de Jacob Jordaens, une personne le peignait à l’huile tandis qu’une autre avait choisi les pastels, c’était magnifique !

Voici quelques photos de ma peinture réalisée sur place.

Bien évidemment il y a une multitude d’erreurs mais, une fois n’est pas coutume, je suis très contente de moi ! 😀

jb-prieure-2

nuit-des-copiste

 

 

 

Nuit des copistes à Dole

Quelle idée !  Je me suis inscrite à la nuit des copistes organisée par la ville de Dole le 21 janvier 2017 qui se déroulera au Musée des Beaux-Arts de Dole, de 17h à 1h au musée des Beaux-Arts de la ville. Elle est pas bonne mon idée ?  😀

J’ai choisi un portrait de Jacques-Louis David, il s’agit d’une étude du visage de Pierre-Louis Prieur, de la Marne réalisée pour le Serment du Jeu de paume, tableau inachevé. J’ai opté pour la peinture à l’huile.

Jacques-Louis David, est un peintre et conventionnel français né le 30 août 1748 à Paris et mort le 29 décembre 1825 à Bruxelles. Il est considéré comme le chef de file du mouvement néo-classique, dont il représente le style pictural. Il opère une rupture avec le style galant et libertin de la peinture rococo du XVIII ème siècle représentée à l’époque par François Boucher et Carl Van Loo, et revendique l’héritage du classicisme de Nicolas Poussin et des idéaux esthétiques grecs et romains, en cherchant, selon sa propre formule, à « régénérer les arts en développant une peinture que les classiques grecs et romains auraient sans hésiter pu prendre pour la leur ». (Merci Wikipédia)

L’idée était d’abord de réactiver une pratique ancienne : celle de la présence des copistes et artistes en herbe ou amateurs dans les musées mais aussi de rappeler qu’il y a à Dole un musée qui possède une très belle collection, accessible gratuitement, que c’est un lieu pour apprendre à regarder, à ressentir mais aussi à faire, à pratiquer soi-même. (extrait d’un article paru sur le site doledujura.fr  en 2015. 

nuit-des-copistes

 

Daily Painting

Le concours Daily Painting organisé sur le site de cours de dessin en ligne, Signus, s’est terminé il y a quelques jours.

Mon bilan est plutôt mitigé, travailler dans le frais ou alla prima, n’est pas ma tasse de thé, je préfère la technique dite des primitifs ou des peintres anciens, où l’on respecte les temps de séchage, où l’on prend le temps de peindre, avec un travail en transparence, en glacis.  Cette technique alla prima peut être intéressante pour faire des pochades, des études, je pense cependant que j’en ferai encore des petites études ainsi et en parallèle j’entreprendrai une peinture plus aboutie.  Je me demande aussi quelle sera la durée de vie de ces petites peintures faites alla prima ?  Si le besoin se faisait sentir de faire une peinture rapide, je choisirais plutôt les pastels ou l’aquarelle qui elle, demande de travailler vite. De plus je n’ai pas envie de m’imposer de peindre tous les jours une peinture.

Quelques photos pour illustrer mes propos, la première pour vous vous montrer mes préparations des couches de fond, une mosaïque reprenant mes 4 petits essais ainsi que mon chevalet et toutes mes dernières peintures faites sur du carton gris de récupération, préparée au gesso :

Couches de fond :

IMG_4624

 

Mosaïque des 4 petites peintures, dimensions 16×22 cm environ :

 

DP 4 jours

 

Les 4 modèles :

DP Modèle 1

DP Modèle 2

 

DP Modèle 3

DP Modèle 4

 

Une pâtisserie

Dernier sujet du concours Daily painting organisé par Signus !  Une pâtisserie, me voilà partie m’acheter un merveilleux, mon petit péché mignon 😉  On ne se rend pas compte lorsqu’on choisit un sujet des difficultés que l’on va rencontrer, dans ce cas, ils furent nombreux, pas trop le temps de fignoler, je suis passée à la vitesse supérieure.  De la crème fraîche, un morceau d’ananas, des pépites de chocolat, quelle galère.  🙂

Le meilleur  moment de la journée ? C’est quand j’ai terminé ma peinture et que j’ai pu manger mon sujet …  🙂

Celui-ci est également réalisé sur du carton gris de récupération sur lequel j’ai passé 4 ou 5 couches de gesso, légèrement poncées afin d’obtenir un toucher un peu râpeux, de manière à mieux accrocher la peinture.

J’ai délimité des zones en collant du papier Kraft afin d’avoir les dimensions pour ce concours de daily painting. Pour chaque petite peinture, un fond à la peinture à l’huile très diluée avant de commencer. Le dessin est fait au pinceau avec de la terre de sienne brûlée diluée à l’essence de térébenthine.

 

DP 4

 

Légumes

Troisième sujet du concours « Daily Painting » sur Signus : des légumes ou des conserves. J’ai opté pour les légumes 🙂

J’ai donc ouvert la porte de mon frigo à la recherche de légumes à peindre, après bien des hésitations je choisis des asperges vertes et un panais sans me douter des difficultés que ceux-ci allaient me causer.   Le panais m’a posé problème du point de vue de la couleur, sachant très bien qu’il faut éviter le blanc car il peut donner un effet plâtreux à votre peinture, c’est dans cette voie que je me suis obstinée ! Allez comprendre ! 🙂

Il fallait y ajouter un torchon, pour nous belges, un torchon nous sert à nettoyer le sol …  J’ai préféré prendre un essuie de cuisine de couleur crème (quelle idée).  L’ensemble du point de vue couleur est assez terne et plâtreux, je n’aime pas cette peinture   😦

Pour rappel, la technique utilisée est la peinture à l’huile, alla prima ou a la fresca., càd travaillée en une fois et dans le frais, il n’y a donc pas de temps d’attente pour le séchage.

DP 3 B

 

A revoir !

 

 

Outils ou objets utilitaires

Outils ou objets utilitaires, tel était le sujet de mon challenge du  jour en Daily Panting, un concours organisé par le site SIGNUS.  Me voilà partie à la recherche de ma boîte à outils.  Rien ne m’inspirait, un marteau, un tournevis, les couleurs ne me plaisaient pas non plus, jusqu’au moment où mes yeux sont tombés sur un pinceau ainsi qu’un petit rouleau à peindre qui me servent à préparer mes petits panneaux mdf au gesso. Je trouvais les couleurs très gaies.  Toujours avec la technique alla prima, d’après nature, sur ma grande feuille de carton de récupération, gris, sur lequel j’ai appliqué 5 couches de gesso.   Je vous la montrerai plus tard …

DP 2

Sandwich

Inscrite au concours Daily Painting lancé par le site de dessin SIGNUS, voici mon premier essai, le sujet du jour, un sandwich !  😦

Je me suis donc préparé un délicieux sandwich que je me suis empressée de dévorer une fois la peinture terminée. Notre peinture doit être réalisée d’après nature.

La technique utilisée,  « peinture alla prima » ou « peinture dans le frais » n’est pas aussi facile qu’il n’en a l’air, il faut savoir quelle couleur poser, où la poser, car elle ne permet pas ou peu des « reprises ».

Je me suis donc lancée dans cet exercice dangereux ….  😀

Peindre de la nourriture c’est périlleux  😉

Voici donc mon sandwich  :

DP 1