Colonne romaine

 img073 B      Toujours à Split en Croatie, cette fois il s’agit d’un dessin fait au crayon graphite d’une colonne romaine. J’étais gâtée,   il y en avait tellement, toutes différentes les unes des autres. Elles me semblaient être en marbre, très lisses, très belles,  majestueuses, souvenirs d’un temps lointain. J’ai donc ouvert mon carnet de croquis Moleskine pour en faire un croquis sur le vif et en garder un souvenir impérissable.  🙂

Celle-ci doit venir de la tour de Pise  😉  tant elle est penchée.   Rassurez-vous, c’est moi qui l’ai dessinée ainsi, comme souvent mes lignes ont tendance à se courber, un petit souci au niveau de l’épaule.  La base était de forme polygonale, le fût cylindrique et à nouveau un polygone au niveau du chapiteau. J’ai tenté de représenter du mieux que j’ai pu, rapidement, on s’impatientait à côté de moi, les ornements du chapiteau, c’est d’ailleurs ce qui m’a attirée dans le sujet que je croyais facile au départ mais qui en réalité était difficile à représenter.  Mon croquis des ornements me semble plutôt « naïf » !  😀   D’où l’idée d’en refaire plus tard, ce que je n’ai pas fait ….

img073 B

Café – Taverne, Caffe – Konoba

Caffe- Konoba
Caffe- Konoba

Caffe, konoba en croate veut dire café-taverne. C’est le sujet de mon croquis fait sur une place au centre de la ville de Split durant mes vacances d’octobre 2013. C’était encore un beau jour ensoleillé, avec des températures de 26°C, je me suis trouvée un petit coin à l’ombre, je me suis assise sur des marches et j’ai fait ce croquis aux feutres dans mon carnet Moleskine. Ce n’était que le deuxième croquis fait aux feutres aquarellables, ils sont très bien pour faire des croquis rapides.

Caffe- Konoba
Caffe- Konoba

Et voici la page de mon carnet avec les deux croquis faits sur site, ou sur le vif, avec mes nouveaux feutres aquarellables :

Split 10 2013

Près du Péristyle 2

img068Près du Péristyle du Palais de Dioclétien à Split ou au centre du Péristyle, je ne m’en souviens plus très bien, peut être était-ce autour de la cathédrale juste à côté ? Tous ces monuments sont tellement près les uns des autres, nous avons tant et tant promenés dans ces ruelles, j’ai vu maintes fois cette ville que je ne sais plus où nous étions le jour où j’ai fait ce croquis. J’aurais dû indiquer à quel endroit je me trouvais et/ou quel monument j’ai dessiné. A retenir pour la prochaine fois ! 😉

Cette fois j’ai testé le crayon sanguine pour faire ce croquis sur le vif, toujours dans mon carnet de croques Moleskine, dimensions 21x 13 cm. C’est un crayon un peu gras, j’aime la sensation quand je l’utilise mais il n’est pas si facile à travailler, par exemple, on ne peut pas le gommer facilement. Quand je fais des croquis sur le vif, je ne gomme pas mais j’estompe ou j’utilise un pinceau réservoir pour faire un petit lavis afin d’ indiquer les ombres et ainsi donner plus de volume. Ici j’ai dû trouver une autre façon de faire. Pas très réussi à mon sens.

img068

Vue du Parc Marjan, Split

img067 B Près du centre de Split il y a un magnifique parc sur une colline, le Parc Marjan. Il vous faudra emprunter les escaliers, vous aurez plus de 1000 marches à gravir ! Nous l’avons fait, en deux étapes. Heureusement pour nous il y avait une taverne avec une terrasse à environ mi-distance, la vue y était incroyable. De là on peut admirer la vieille ville avec derrière elle les montagnes et devant la mer et les immenses bateaux de croisière qui y font escale. Une fois arrivés tout au somment de la colline, on peut voir l’autre côté de la ville ainsi que quelques îles. La colline est d’une hauteur de 178 m et on atteint le sommet en traversant une forêt de pins, très dense. On peut également la contourner par la route, nous avons préféré la forêt même si l’exercice était intense. Partout il y avait des bancs pour se reposer avant d’attaquer la suite ….

Arrivés au bar à mi-chemin, j’en ai profité pour tenter un croquis sur le vif,  la vue est imprenable ! 😀

Voici donc mon croquis réalisé au stylo Rotring et au pinceau réservoir dans mon carnet de croquis Moleskine  😉

img067 B

Dans les ruelles de Split

img066 Split est une ville construite à l’intérieur du Palais de Dioclétien, un empereur romain, du 3è siècle. Les ruelles de cette ville sont très étroites, on se croirait dans une sorte de labyrinthe. C’est un plaisir que de s’y promener, il n’y a aucun véhicule, toute la vieille ville  est piétonne. A tous les coins de rues, sur toutes les places on y trouve des commerces, des bars et des restaurants, souvent avec terrasse. C’est lors d’une halte dans une de ces tavernes où l’on servait de la Leffe, une excellente bière belge, que je me suis mise à gribouiller les gens tout autour de nous ainsi que les lanternes accrochées aux murs. Les portraits ne sont pas réussis, dessiner les gens pendant qu’ils bougent tout en essayant de ne pas trop les fixer pour qu’ils ne remarquent pas qu’on les observe, ce n’est pas simple mais c’est passionnant et amusant, c’est ainsi quand on fait des croquis sur le vif. Ne croyez surtout pas que c’est l’effet de la Leffe ! 😀

Je ne désespère pas car j’ai remarqué qu’à la fin du séjour mes croquis de personnages s’étaient améliorés.

Les premiers croquis sont réalisés au stylo Rotring et au pinceau réservoir, les lanternes ont été dessinées au crayon graphite.

img066

Gribouillis du soir 2

Cette fois au programme nous avons des petits exercices du soir, que j’ai plaisir à nommer : des gribouillis canapés. 😀  J’ai utilisé mon outil préféré, le stylo Rotring, sans feutre pinceau cette fois. Vous devez vous demander pourquoi je fais ces croquis ridicules et sans importance, c’est parce que cela permet de garder la main souple les jours sans.  Hum les jours sans quoi ? Sans idée, sans envie, sans courage, sans inspiration …   Ce sont des petits objets qui m’entourent et que j’ai croqué sur le vif. il n’y a aucune recherche, aucune composition, rien que des gribouillis nerveux. Y’en a des grands, des petits, des gros, des minces, presque pour tous les goûts.

Objets divers

Dans le parc du Cinquantenaire

Le Parc du Cinquantenaire est situé à Bruxelles, je vous en ai déjà parlé lors d’un précédent article, ici. Il y a quelques musées intéressants dans ce parc. Je viens de retrouver ce croquis fait en 2012, je l’avais oublié dans un coin de mon ordinateur… C’est un croquis que j’ai fait lors d’une ballade avec une amie croqueuse, comme moi, j’espère qu’elle se reconnaîtra ! 😉 Il y a également une étrange tour, je l’ai croquée, de travers … 😀

Feutre Pitt sur carnet de croquis, A5.

Parc du Cinquantenaire  3 14092011