Nuit des copistes, c’est fini !

Me voici de retour de la nuit des copistes au musée des beaux-arts de Dole. Quelle belle expérience, de belles rencontres, des échanges intéressants, notamment avec un restaurateur qui m’a expliqué que le tableau que je copiais n’avait jamais été restauré et de ce fait, les couleurs ne sont pas celles d’origine. Il faut savoir qu’un tableau peint à l’huile est vernis, celui-ci avait déjà près de 215 ans, le vernis en vieillissant jaunit et altère les couleurs. C’est pourquoi la couleur du fond n’est pas vert à l’origine comme on pourrait le croire en regardant le portrait de Jean-Baptiste Prieur, il devait y avoir du bleu (bleu + jaune = vert).

Je suis arrivé vers 16h40, le temps de m’installer, de faire un tour pour voir ce que les autres ont choisi, d’échanger un peu de ci, de là et me voici tremblante devant mon chevalet, quel trac ! Il va bien falloir m’y mettre. J’ai commencé à préparer mes peintures, quelques mélanges, ensuite je me lance dans une ébauche à l’huile très diluée et me voici à essayer de copier ce magnifique portrait …

J’ai bien démarré mais petit à petit avec la fatigue, plus de 5 h 30 debout  devant le chevalet ou auprès d’autres peintres, les questions et les remarques des uns et des autres, ma concentration s’est dissipée ….

Ma conclusion  : si c’était à refaire, je n’hésiterai pas à m’y inscrire.

Un journaliste s’était approché de moi et m’avait posé quelques questions concernant ma participation à cette nuit des artistes, ce que cela m’apporte, ce que je pense de cette initiative, mon ressenti. Il a également fait une photo de moi faisant semblant de peindre.  😀  Je suis curieuse de lire son article  ….

Les participants étaient de tout niveau, il y avait des amateurs comme moi ainsi que des professionnels, certains ont choisi des tableaux très difficiles avant une multitude de personnages, je me souviens d’une double étude de tête de vieillards de Jacob Jordaens, une personne le peignait à l’huile tandis qu’une autre avait choisi les pastels, c’était magnifique !

Voici quelques photos de ma peinture réalisée sur place.

Bien évidemment il y a une multitude d’erreurs mais, une fois n’est pas coutume, je suis très contente de moi ! 😀

jb-prieure-2

nuit-des-copiste

 

 

 

Modèle vivant 44

Voici la fin de la série des croquis d’après modèle vivant réalisés à l’atelier l’anartiste à Bruxelles. Toujours aux craies pastels sur papier de récupération, formats 60×80 cm.  Des spots très lumineux éclairaient notre modèle très confortablement installée.

Modviv44 062015

Modèle vivant 42

Jeu d’ombres et de lumières, 3 poses, 3 couleurs. C’était une séance de l’atelier modèle vivant très ludique ce jour là, le jeu d’ombre est très amusant à faire, au début un peu déstabilisant mais cela nous replonge dans notre enfance et les ombres chinoises. J’avais détouré le premier croquis, ce qui  n’était pas une bonne idée.

Croquis aux craies pastels sur papier Kraft, dimensions 80x60cm :

modviv42 062015

Modèle vivant 41

Réalisé lors de la même séance que le modèle vivant 40, voici à nouveau 3 poses, 3 couleurs,  un essai de composition qui n’est pas très réussi, quelques spots de lumière pour agrémenter le tout. 🙂 Croquis rapides avec des poses de 4 à 5 minutes, sur du papier kraft, comme vous l’aurez peut-être remarqué 🙂 , dimensions 70 x 60 cm.

En fait c’est la troisième pose qui m’a mise en difficulté, c’est le croquis fait en mauve, le modèle s’était allongée, il ne me restait plus beaucoup de place sur ma feuille.

Modviv41 052015

 

Modèle vivant 39

Taches ! Des taches, tâche de faire de belles taches …  Quoi ?! Faire des taches sur mes croquis faits sur le vif, d’après modèles vivants !?  Aurait-il eu un problème notre prof ce jour là ?  Non ! Du tout ! C’est la nouvelle idée du jour de l’atelier.

Ha bon, ben, essayons, testons, tâchons de faire une tache qui ne fasse pas tache !  😀

Et après me direz-vous, fastoche : y’apuka créer, imaginer, un décor de rêve pour vos croquis faits aux pastels.

Moi qui fais si facilement des taches je dois vous avouer qu’en faire sur ordre c’était plutôt galère.  😀

Je récapitule :

1° faire 3 croquis aux pastels sur du papier de récupération d’après modèles vivants, 3 poses différentes, en tentant de faire une composition correcte.   🙂

2° prenez du brou de noix et faites une belle tache sur vos croquis, prenez la feuille et manipulez-la dans tous les sens.

3° retournez à votre chevalet et composez autour de la tache. 😀

Ma composition au départ ainsi que mes croquis n’étaient pas réussis, que dire de la tache ?  Berk 😀

Maintenant c’est à vous de jouer et tâchez de faire bonne tache !   😀

Modviv40 Mai2015

Modèle vivant 38

Des couleurs, de la lumière, quelques ombres, c’est le panaché de la séance du jour à l’atelier modèle vivant. Notre modèle s’installe pour deux poses qui vont durer 10 minutes.

Pastels, papier de récupération à gros grain, dimensions 60 x 80 cm. Ce papier ne convient pas trop aux pastels cependant il est plus adapté que le papier kraft. 😉

 

Modviv39 Mai15 10Min

Modèle vivant 37

Et ça continue ! A croire que je n’en verrai jamais la fin  😀  Surtout que je vais m’inscrire à un nouveau cours de croquis d’après modèle vivant à l’EPS Saint-Luc Bruxelles.  Ce sera 2 séances de 3h30 par semaine, je vais vous gaver !  😀

En attendant voici un exercice particulier : le jeu des miroirs, notre modèle tenait un grand miroir et autour d’elle il y en avait d’autres. Effrayant comme exercice. En 10 minutes chrono en main, pas plus. En voici le résultat, aux pastels sur du papier de récupération :

Modviv37 25Mar15 10Min