Portrait 1

D’après un modèle trouvé sur le site Pixelovely,  tous les modèles y sont libres de droit, vous pouvez les dessiner, les peindre, les mettre en ligne, tout ce qu’ils demandent c’est de faire référence à leur site. Voilà qui est fait !  😉

Réalisé rapidement au crayon sépia, mon objectif du jour était de travailler le dessin en ligne et la ressemblance.

pixelovely-2

Etude de l’anatomie

Tous les bons artistes vous le diront : pour bien dessiner des personnages il faut étudier l’anatomie. C’est incontournable si l’on veut dessiner et peindre correctement l’être humain.

Je me suis procuré quelques livres :

  • Drawing the Head & Figure de Jack Hamm,
  • Anatomie pour l’artiste de Sarah Simblet
  • Figure Drawing for All It’s Woth d’Andrew Loomis en pdf, gratuit
  • Drawing the Head and the Hand, d’Andrew Loomis en pdf, gratuit

J’ai également trouvé des sites pour s’exercer : Pixelovely et Posemaniacs.

Récemment j’ai trouvé un autre site : zygotebody, il faut s’inscrire mais cela ne vous engage nullement, c’est assez génial, on y voit le corps humain en 3D, homme ou femme, le squelette ou les muscles, ou le squelette et les muscles, le système nerveux, le système vasculaire, les organes, à vous de choisir, vous pouvez le faire tourner sur toutes ses faces, faire des zooms, etc.

Si cela vous intéresse de connaître le nom des os, il suffit de cliquer dessus et il apparaït, de même pour les muscles. Certaines options sont payantes, celles que je vous ai nommées sont gratuites, alors n’attendez plus, prenez une feuille, un crayon et allez-y, croquer le squelette, les muscles, etc

Bon amusement !

 

Pensées

J’ai pensé à vous  🙂  Disons que j’ai peint à l’aquarelle des pensées pour vous  😉  Pas facile à peindre les fleurs mais je trouve que c’est un très bon exercice pour apprendre à maîtriser la technique de la peinture à l’aquarelle et puis cela nous change des ciels.  Je vous montre mon premier essai et ensuite le second avec quelques changements pour la seconde pensée au niveau de l’arrière-plan que j’ai voulu plus soutenu, tout cela n’est pas encore très au point …  C’était également après avoir visionné les vidéos sur l’académie d’aquarelle faite par arttutor.com, site d’apprentissage du dessin et de la peinture en ligne, la série de vidéos sur les fleurs est réalisée par Sian Dudley, vous pouvez voir ce qu’elle fait sur son site : http://www.moortoseaarts.co.uk/

pensée 1 pensée 2 pensée 3

 

Papier Daler-Rowney, Aquafine, 300g/m², Aquarelles Winsor & Newton

Sandwich

Inscrite au concours Daily Painting lancé par le site de dessin SIGNUS, voici mon premier essai, le sujet du jour, un sandwich !  😦

Je me suis donc préparé un délicieux sandwich que je me suis empressée de dévorer une fois la peinture terminée. Notre peinture doit être réalisée d’après nature.

La technique utilisée,  « peinture alla prima » ou « peinture dans le frais » n’est pas aussi facile qu’il n’en a l’air, il faut savoir quelle couleur poser, où la poser, car elle ne permet pas ou peu des « reprises ».

Je me suis donc lancée dans cet exercice dangereux ….  😀

Peindre de la nourriture c’est périlleux  😉

Voici donc mon sandwich  :

DP 1

 

 

 

Jonquille 2

Ne pas abandonner ! Surtout pas. 🙂

Je recommence cette jonquille, cette fois avec le drawing gum qui ne sent pas bon, effectivement, qu’il faut utiliser avec délicatesse. Il n’est pas simple de réaliser des blancs délicats et variés avec ce produit mais au moins on peut passer avec de la couleur sur les zones si on les trouve trop importantes, afin de les atténuer.  Encore une nouvelle expérience. 🙂

Des couleurs plus claires, par rapport au premier essai, je la trouve plus réussie sur certains points, après je crois que c’est question de goût. Peut-être un fond plus intense ?

Peindre des fleurs est plus difficile qu’il n’y parait mais c’est un bon sujet pour apprendre à peindre à l’aquarelle.

Papier Daler-Rowney, Aquafine, grain fin, 210 x 297 mm,  300 g/m²,  aquarelles Winsor & Newton

Fleurs 05

Premiers essais peinture de 2009

En 2009 je m’étais inscrite à un atelier de peinture où l’on enseignait la peinture à l’huile contemporaine ou autrement dit, comment peindre à l’huile en 2009 … Avant de m’y inscrire, j’avais préalablement participé à un stage, en juillet 2009. En voici quelques exercices, mes premiers coups de pinceau …

Petite tentative d’approche de la couleur :

Comme vous l’avez sans doute remarqué, nous travaillons sur de la toile que nous fixons à l’aide de tape sur une planche, celle-ci étant placée sur la chevalet. La raison du choix de la toile et non d’un chassis entoilé ou d’un carton entoilé c’est tout simplement son prix, j’ai acheté des fins de rouleaux de toile. C’est l’idéal lorsque l’on débute.

Ensuite nous avons travaillé les volumes, un cône pour commencer et ensuite une sphère :

Le début laborieux de la sphère :

La sphère terminée :

Nous avons également travaillé les ombres et les lumières de façon très originale, en deux couleurs seulement, la chaussure était posée devant nous, sur une table, personnellement je devais peindre dans les tons rouges les ombres et la lumière en bleu, tout cela sur un fond jaune !
Ce qui nous donne un tableau très flashy ! 🙂

Par la suite, ces deux peintures : celle du dessus est en réalité une pochade, sorte de croquis du peintre, faite assez librement et rapidement, celle du dessous est un travail abstrait, au départ de notre pochade nous avons choisi à l’aide d’un petit viseur (trou percé dans un carton) de 1 cm x 1 cm, un zone colorée, celle-ci devait être représentée environ 20 à 25 fois plus grande.

En fin de stages nous avons réalisé un croquis d’après nature afin de le peindre.

Voici mon modèle :

Peintures de 2009

Je n’ai malheureusement pas pu retrouver mes croquis fait d’après nature.

Mais j’ai fait une photo après la première couche de peinture :

La peinture terminée dont les dimensions sont approximativement de 60 x 80 cm :

Rien de bien spectaculaire, de bons souvenirs et quelques idées d’exercices à partager avec vous ! 🙂

Portrait à l’huile : étape 5

Me voici à l’étape 5, ces étapes ne suivent aucune méthode, elles correspondent simplement à une pause, je me suis arrêtée à un certaine stade et je reprends ma peinture une semaine plus tard.  Il n’y a pas grand chose à dire sur cette étape. C’est  celle où j’ai effectué des empâtements pour les cheveux et la barbe. Ici aussi il y a une forte démarcation entre la limite de la chevelure et l’arrière-plan, c’est du au fait que le blanc ne se manipule pas aussi facilement qu’une autre couleur, j’ai donc laissé les choses en leur état.  Vous verrez dans les étapes suivantes que cela s’arrangera sans trop de difficulté, de plus il y a encore du travail …

J’ai également continué à peindre le visage, la teinte de la peau ne me convient pas du tout,  je crois qu’il y a trop de blanc dans mon mélange. Je ne peux pas suivre à la lettre  les indications données par Joseph Sheppard dans son livre « Peindre comme les grands maîtres » car la teinte de la peau de mon personnage n’est pas la même que celui du modèle repris dans ce livre.

Une fine couche de bleu outremer foncé a été posée sur la veste, les oreilles ont été peintes également ainsi que les zones d’ombre qui les entourent.

Voici donc le résultat de cette étape :

Etape 5 Empâtement barbe et cheveux, visage

Le petit portrait a l’air de surgir de nulle part.  🙂